Sprint d’écriture

Le sprint d’écriture est une méthode d’animation structurée qui permet la rédaction collective rapide d’un texte (ou d’un livre).

Pourquoi faire ?

Rédiger collectivement un document en un temps court

L’essentiel

Le sprint d’écriture est un dispositif qui permet la co-rédaction rapide d’un texte (ou d’un livre) avec une méthode d’animation structurée

1. Définir 3-5 question en lien avec la thématique (15-30 min en amont)
2. Choix de rôles (animateur, scribe gardien du temps…) (5min)
3. Réflexion et écriture collective utilisant un pad ou un vidéo projecteur (10 min / question)
4. Finalisation du document (correction, ajout de ressources, d’éléments de contexte, publication en ligne)

La méthode en détail

Astuces, conseils, points de vigilance:

Bien préparer la question en amont (QUESTION PUISSANTE) et respecter le temps (BOITE DE TEMPS).

Informations

Complexité de mise en œuvre: **

Ingrédients: QUESTION PUISSANTE, BOITE DE TEMPS

Matériel: post-it, paperboards ou surface pour dessiner, ordinateurs, videoprojecteurs, PAD

Taille du groupe: moyen

Durée: 1-2h

Formats liés

  • BOOKSPRINT, DOCUMENTATION CROISÉE

Experts, communauté de pratique

3 réponses sur “Sprint d’écriture”

  1. Retours sur une séance de sprint d’écriture combinée avec du world café :
    – Définir en amont trois questions, on peut s’inspirer du questionnement de l’entrainement mental : de quoi s’agit-il ? Quels sont les problèmes/pourquoi est-ce ainsi ? Que faire ? Adapter les questions au sujet.
    – Poser ces trois questions lors d’un world café. Au 1er tour est posée la 1ère question puis au 2nd tour, la 2nde question etc. Pas d’animateur à chaque table.
    – A l’issue du world café, constituer 3 groupes et transmettre au 1er groupe les réponses à la 1ère question et ainsi de suite.
    – Demander à chaque groupe d’écrire à partir des réponses collectées. A l’intérieur de chaque groupe, se répartir les sous-parties en fonction de la taille du groupe, en constituant des binômes ou trinômes. Ordinateur et pad sont nécessaires à cette étape.
    – Comme pour le world cafe, tourner 3 fois de façon à faire relire, modifier, compléter chaque séquence d’écriture par le groupe suivant. La durée de chaque tour peut être décroissante pour maintenir le rythme.
    – Relire le texte produit à haute voix pour prendre conscience de la production collective. On s’astreint à ne pas réagir pour ne pas relancer la réflexion collective.
    – Prévoir la suite : qui met en forme, qui diffuse, avec quels outils et quels délais …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.