Convivialité des outils

Avoir du pouvoir d’agir sans dépendance.

Ivan Illich définit l’outil convivial comme maîtrisé par l’Humain et lui permettant de façonner le monde au gré de son intention, de son imagination et de sa créativité. C’est un outil avec lequel travailler et non un outil qui travaille à la place de la personne.

– Cet outil élargit-il mon rayon d’action personnel ?
– Dégrade-t-il mon autonomie personnelle en se rendant indispensable ?
– Suscite-t-il une relation de maître ou d’esclave ?