Technologie simple

Simplifier la conception et la maintenance.

À l’opposé du « high-tech », usant de technologies puissantes mais complexes à mettre en œuvre et à maintenir, le « low-tech » ou basse technologie est une technologie maîtrisable sans nécessiter le recours à une infrastructure complexe ou coûteuse, ou à des connaissances expertes.

  • Le dispositif est-il simple à mettre en œuvre et à maintenir ?
  • Utilise-t-il des techniques simples, pratiques et économiques ?
  • La solution technique peut-elle être simplifiée pour un résultat égal ?

Aller plus loin

La ou le low-tech ou basse technologie est un ensemble de techniques simples, pratiques, économiques et populaires. Le concept s’oppose au high-tech. Elles peuvent faire appel à des solutions techniques tombées (plus ou moins récemment) en désuétude.

Ces solutions techniques cherchent à être simples, bien pensées, bien dimensionnées et réparables. Elles sont issues d’une fabrication locale, favorisant l’emploi, plus proche de l’artisanat que de la production industrielle, voire de la prosommation. Ce sont des techniques issues de matériaux recyclés ou directement de sources naturelles primaires. Elles sont peu gourmandes en énergie et respectent l’environnement.

Ce qu’il faut retenir : Les low-tech visent à remettre l’homme au centre des activités par son savoir-faire et son sens pratique. Il s’agit d’être ingénieux dans la conception afin de pouvoir fabriquer ou réparer soi-même les objets. Surtout, ces techniques évitent de développer une complexité interne qui serait cachée par une apparente simplicité d’utilisation : le processus menant à l’action voulue doit être le plus direct possible. La low-tech est aussi un concept à caractéristiques humanistes parfois proche du Do It Yourself, philosophie qui incite les individus à fabriquer leurs propres objets à partir de pièces détachées ou de composants simples.

Concrètement, les low-tech sont présentes dans la vie quotidienne. Par exemple, aller au travail à vélo ou réparer soi-même ses appareils au lieu de les jeter correspondent à la philosophie low-tech .

Elles sont utilisées dans une volonté de s’affranchir des hautes technologies et de se réapproprier les objets. Les low-tech sont une solution là où la maintenance dépend de systèmes sophistiqués. (Source : Wikipédia)

Ressources complémentaires

Recevez nos actualités.
Dernières nouvelles du projet, mise à jour de la ressource en ligne,dates des prochains webinaires.