Manifeste “Mets ta carte” – vers un archipel de solutions

Depuis la sortie de nos premiers sets de cartes, on nous demande régulièrement si nous pensons développer de nouveaux sets. Et bien sûr la réponse est oui. Pour autant, conscients de nos limites, nous avons travaillé doucement et patiemment pour réfléchir à un développement qui ait du sens. Nous vous dévoilons aujourd’hui un premier aspect de nos réflexions, un manifeste qui présente nos envies d’évolutions pour l’avenir. Cette première brique sera suivie d’autres plus concrètes dans les mois qui viennent.

[note : nous avons eu de gros problèmes avec le module d’envoi et certain·e·s d’entre vous ont reçu plusieurs fois le message ou le mauvais article, toutes nos excuses, le bug est réparé].

Pourquoi un manifeste ?

Un manifeste est une déclaration écrite et publique par laquelle un gouvernement, un parti politique, une association, un collectif, un courant artistique ou une personne, expose un programme d’actions ou une position, le plus souvent politique ou esthétique (“Manifeste”, Wikipédia).

En cette époque de crises multiples il nous semble essentiel aujourd’hui de nous relier à d’autres et pour cela déclarer publiquement nos intentions pour permettre à d’autres de s’y relier.

Voici donc le résultat de plusieurs années de réflexions que nous partageons avec vous.


Le manifeste “Mets ta carte” V1.0 juin 2024

Comment résoudre les problèmes épineux qui nous menacent ?

Climat, biodiversité, crise économique, sociale et crise de sens, nous sommes à la croisée de multiples crises et de problèmes épineux tous interconnectés et qui ne peuvent être traités de manière indépendante.

Face à ces problèmes systémiques, pas de remède miracle. Aucun problème ne peut être résolu indépendamment des autres.

« Nous avons besoin d’une transformation radicale des processus et des comportements à tous les niveaux : individus, communautés, entreprises, institutions et gouvernement » (citation du GIEC).

Nous avons besoin de solutions éprouvées et concrètes

Et si on supprimait le modèle pyramidal ? Serions nous capable de coopérer collectivement à grande échelle ? Probablement pas du jour au lendemain…

Et si on supprimait les pesticides et les technologies énergivores pour recréer une agriculture respectueuse du vivant, serions nous capable de nourrir convenablement tout le monde ? Plus facile à dire qu’à faire…

Même si cela reste utile de s’opposer à des actions et comportement toxiques pour limiter les dégâts, il ne suffit plus aujourd’hui d’être contre ce qui ne va pas (réaction), il faut aussi et surtout agir pour un changement souhaitable et être capable de proposer mieux (création).

Nous avons besoin de solutions concrètes qui fonctionnent ici et maintenant.

D’autres mondes sont possibles et ils existent déjà !

Dans les marges, des acteur·ices du changement œuvrent déjà et inventent des solutions qui marchent à leur échelle.

Si ces solutions existent, elles sont souvent éparpillées au sein de différentes communautés de pratiques qui parlent des langages différents et co-existent sans se connaître ou se comprendre (la “tragédie du LSD, Libre, Solidaire et Durable“).

Il est donc essentiel de casser les silos entre les disciplines, de créer de la porosité entre les communautés.

Pour cela, nous avons besoin de co-créer des langages communs d’action qui permettent de valoriser les différences au lieu de les effacer.

La somme des actions individuelles ne suffit pas, relions les actions.

Mais face aux crises qui ne nous menacent, il ne suffit pas de porter notre petite goutte pour éteindre l’incendie.

Si les actions individuelles sont nécessaires, elles ne sont pas suffisantes. Au delà, il y a un enjeu à connecter et coordonner les actions pour coopérer à grande échelle.

Mais comment faire pour s’organiser sans attendre un chef omniscient ? Comment concilier l’idéal d’une action coordonnée sans attendre un hypothétique consensus qui force tout le monde à rentrer dans le même moule ? Comment concevoir des réponses adaptées à des contextes tous différents ?

Travail en archipel, stigmergie, langages de patterns, des pistes existent déjà.

Pour aller plus loin, nous avons besoin d’outils pratiques pour faciliter ces coopérations ouvertes à grande échelle.

Des boites à outils pour mettre en réseau et rendre actionnables les solutions

À travers le projet Métacartes, nous voulons contribuer à bâtir un monde basé sur l’entraide et la coopération entre les humains et avec les autres espèces.

Pour contribuer à cet idéal, nous travaillons à cartographier les solutions existantes pour les rendre visibles, les relier et les mettre sous une forme qui permettent de les rendre actionnables dans des contextes différents.

Nous avons déjà conçu et publié deux boites à outils :
Faire Ensemble (2019) et
Numérique Éthique (2021).

Ces boites à outils utilisent une structure codifiée mûrement réfléchie, le format Métacartes. Nous pensons que ce format est idéal pour créer des langages d’action communs. Tous nos contenus sont déja publiés sous licence libre pour enrichir les communs de la connaissance.

Un processus de co-construction pour concevoir un “ADN de solutions” et un langage d’actions communs

Pour concevoir nos sets de cartes nous utilisons un processus de co-construction inspiré par la recherche-action-participative, un subtil travail de rédaction et d’éditorialisation inspiré des langages de patterns et nous les mettons sous forme de Métacartes, format plus propice à l’action qu’un livre ou une ressource web.

Ainsi les boites à outils que nous concevons peuvent contribuer à constituer un langage commun, un ADN de solutions personnalisables par les individus et les collectifs, chacun pouvant piocher selon ses besoins et son contexte les solutions adaptées.

Notre 1ere ambition : offrir aux acteurs des transitions des outils pour concevoir leurs propres “boites à outils de solutions”

Pourtant il nous semble que pour contribuer à une bascule plus large, il importe d’agir à de multiples niveaux. Oui, mais par où commencer lorsque tous les problèmes sont interconnectés ?

Pour qu’un réel changement systémique puisse advenir, il y aura besoin d’une multitude de points d’action à toutes les échelles et dans tous les domaines. Boites à outils action non-violente, résistance créative, autoconstruction, logiciel libre, low tech, alimentation saine, accessibilité, solidarité… Les besoins sont nombreux !

Pour paraphraser Alternatiba, nous pensons qu’il y a aujourd’hui besoin de 10, 100, 1000 boites à outils pour soutenir le changement.

Nous voulons stimuler la création de telles boites à outils en partageant le maximum d’outils dans ce sens.

Notre 2eme ambition : co-concevoir 10 boîtes à outils pour une transformation radicale

Après plusieurs années de réflexion, nous avons identifié plusieurs thématiques transversales qui touchent à plusieurs aspects de la société et représentent selon nous des “points d’acupuncture”, des charnières sur lesquelles agir en priorité pour déverrouiller les crises systémiques qui nous menacent.

Pour commencer quelque part et à la hauteur de nos possibilités, nous posons une ambition/intention : concevoir ou aider à concevoir dans les années à venir 10 boites à outils qui pourront contribuer de manière effective à une transformation radicale de notre système.

Les 10 boites à outils que nous proposons de co-concevoir dans les années qui viennent : Agriculture Vivante, Apprentissage Convivial, Conception Systémique, Coopération Ouverte, Économie Régénérative, Faire Ensemble (2019), Gouvernance des communs, Information Citoyenne, Numérique éthique (2021), Territoire Résilient

Ces thématiques sont des propositions, des hypothèses, elles évolueront sûrement avec le temps, l’expérience, les retours.

Des petits pas pour avancer

Conscients de nos limites et soucieux d’éviter la démesure, nous ne mettons pas d’échéance ou d’objectif figé. Nous posons simplement une envie, une intention pour la rendre visible et permettre à d’autres de s’y relier.

Comment ferons nous cela ?

    • en réutilisant et en valorisant des communs de la connaissance existant déjà par ailleurs.
    • en réutilisant et en valorisant des communs créés lors de nos accompagnements précédents.
    • en recherchant des financements ou des prestations rémunérées sur ces thématiques ou sur des thèmes connexes qui puissent alimenter ce travail tout en nous nourrissant (Vous voulez créer des boites à outils personnalisées sur un des ces sujets, contactez nous!).
    • en publiant une charte (sous forme de cartes !) pour rendre plus visible qui nous sommes et ce que nous faisons
  • en réfléchissant à la mise en place d’une association et d’une marque ouverte autour du projet qui puisse faciliter :
    • la contribution et les soutiens humains, logistiques, financiers mais aussi.
    • la création et la conception d’autres boites à outils complémentaires que nous ne pouvons ou voulons créer, et qui auraient une utilité.
    • le maintien et l’entretien du commun informationnel du projet.

Soutiens nous, Mets ta carte !

Nous sommes à la recherche de prestations qui puissent nous permettre de continuer à financer notre travail de recherche, de production d’outils et de partage.

Vous pouvez soutenir notre démarche :

  • En faisant connaître le projet Métacartes et les boites à outils existantes.
  • En nous faisant un don ou en achetant des cartes.
  • En nous employant  : accompagnement, co-construction d’évènements créatifs… Ou bien sûr pour vous accompagner dans la création d’une boite à outils personnalisée qui bénéficiera à votre organisation et viendra enrichir le commun existant.

Le manifeste “Mets ta carte” V1.0 mai 2024


Accompagnements personnalisés

Vous avez acheté les cartes, mais vous ne savez pas par où démarrer ? Vous avez une idée d’atelier à inventer ou animer, mais vous avez besoin d’avoir du soutien pour la conception ? Vous avez une formation à concevoir et vous aimeriez renforcer l’interactivité, mettre plus de coopération ou de structure ? Vous aimeriez concevoir une boite à outils pour votre organisation ou votre collectif ?

Nous proposons des accompagnements à distance.  On prend rendez-vous, vous pouvez venir à plusieurs, ça dure une heure (ou plus si vous souhaitez ! ). On travaille en co-construction autour de votre projet en s’appuyant sur les outils et l’expérience des Métacartes, ça décoince la situation et vous gagnez du temps !

Contactez nous ou commandez un heure d’accompagnement pour découvrir un set de cartes, une méthode ou bénéficier d’un accompagnement personnalisé.

Nos services en une page :

Formation, conseil, accompagnement, nous proposons beaucoup de services en plus des cartes, et il est parfois difficile de les résumer en quelques mots. Pour simplifier cela, nous avons produit une petit brochure (A4 recto/verso à plier en 4) qui présente nos services de manière synthétique. Si vous souhaitez les découvrir (et même les diffuser ! ) voici le PDF à télécharger :

Flyer_metacartes_V1 (PDF 2,2 mb)

Prochain café Métacartes : vendredi 7 juin 2024

Autre moyen facile pour vous aider à vous approprier nos outils, le maintenant traditionnel café Métacartes, un temps d’échange ouvert et gratuit, sans ordre du jour préalable. Venez échanger découvrir les usages des cartes, poser des questions ou partager des retours d’expérience avec nous. Prochain rendez vous le vendredi 7 juin, 13h30 en ligne (sur inscription, limité à 10 places)

https://mobilizon.fr/events/285ee79b-4106-4f28-847c-600ad9afe613


Photo d’en tête de Hasan Almasi sur Unsplash

Recevez nos actualités.
Dernières nouvelles du projet, mise à jour de la ressource en ligne,dates des prochains webinaires. (1336 abonnés).
icon

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.